Bound Souls


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Virée en ville - PV Yamiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Esprit Doux

avatar
I am
Koo Lechï

Rêves murmurés : 36
Age : 19


MessageSujet: Virée en ville - PV Yamiko   Dim 13 Sep - 11:55

Koo avait toujours eu une affection particulière pour les toute premières heures de la journée. La raison à cela était sans doute sa mère, qui toute sa jeunesse lui avait répété : ''Ma fille, la journée appartient à ceux qui se lèvent tôt !'' alors qu'elle venait la tirer de son lit à la levée du Soleil pour l'entraîner au marché. Elles arrivaient toujours les premières, à l'heure où les commerçants n'avaient pas encore terminé de monter leur étalage, mais cela importait peu. A vrai dire, c'était même mieux comme ça. La mère et la fille étant des esprits, elles auraient eu bien du mal à faire leurs achats comme deux humaines ordinaires, en étant invisibles aux yeux des producteurs.

Comment faisaient-elles alors pour acheter de quoi se nourrir, me demanderez-vous ? Eh bien, il arrivait souvent qu'une pomme ou deux disparaissent de l'étalage de fruits et légumes, qu'un petit pot d'épices soit soudain introuvable, ou que le fromager crie au voleur en constatant la place vacante sur son étalage d'un petit chèvre aux herbes. A une certaine époque, les commerçants auraient presque soupçonné qu'un phénomène surnaturel touche leur petit marché tous les samedis matins….. mais le surnaturel, ça n'existe pas. N'est-ce pas ? Alors ils avaient fini par reprendre leurs affaires habituelles, sans se préoccuper davantage de ces mystérieuses disparitions, ne pouvant les expliquer.

Ne vous faites pas de fausses idées : Koo et sa mère avaient pour principe de toujours rendre ce qu'elles prenaient, d'une manière ou d'une autre. Si elles n'avaient pas d'argent -personne dans la famille n'en avait jamais eu l'utilité- il leur arrivait fréquemment de remplacer leurs ''achats'' par autre chose qu'elles produisaient chez elles. Essentiellement des fruits et des légumes, car elles n'avaient pas d'animaux -une ferme tenue par des propriétaires invisibles aurait tout de même soulevé quelques interrogations- mais toujours d'une excellente qualité, de belles tomates rondes et rouges, des pommes croquantes et acidulées, des poires sucrées et juteuses. Rien de plus faciles, pour des Esprits possédant le pouvoir de faire pousser tout ce qu'il leur chantait. Et ils se nourrissaient ainsi, de leur production personnelle et de petits chapardages sur les étalages du marché.

Koo repensait à tous ces moments partagés avec sa mère, tout en se promenant dans la longue allée  bordée de boutiques du monde Boundsoulien. Constatant le vide affreux qui régnait dans les placards de l'appartement de la petite Colleen (elle lui avait dit qu'elle vivait avec une autre demoiselle qui s'était occupée d'elle, mais Koo n'avait pas encore eu l'occasion de rencontrer cette mystérieuse colocataire) elle avait profité du sommeil de sa protégée pour aller faire quelques courses.

Équipée d'un grand sac rouge qu'elle portait en bandoulière, Koo était déjà parvenue dans l'allée des boutiques lorsqu'elle avait réalisé que.. eh bien, qu'elle n'avait aucun moyen de payer ses achats. Elle n'était plus invisible comme sur Terre, et même les pouvoirs qu'elle utilisait pour faire pousser fruits et légumes avaient disparu. Tous les commerces devant lesquels elle était passée –et où elle ne s'était pas arrêtée, préférant comme à son habitude observer avant d'agir- réclamaient de la monnaie sonnante et trébuchante, dont elle était bien démunie.

A cours d'idées, Koo s'était assise sur un banc présent dans la grande rue, et avait attendu que le temps passe, son sac posé sur les genoux. Son inactivité avait fini par attirer le regard de quelques passants et commerçants, mais ils s'étaient vite désintéressés d'elle, préférant retourner à leurs propres occupations.

Immobile sur son banc, le visage inexpressif et les yeux plongés dans le vague, Koo était complètement décrochée du monde extérieur, plongée dans ses pensées. Que devrait-elle faire, maintenant ? Elle ne pouvait certainement pas retourner à l'appartement avec son sac vide ! Pas pour y trouver une Colleen réveillée et affamée, dont elle devrait affronter le regard triste et déçue. Elle ne pourrait pas supporter une telle expression sur le visage de sa protégée.

Non, il lui fallait trouver quelque chose. Surtout que son ventre à elle aussi se mettait à grogner.

Revenir en haut Aller en bas
 

Virée en ville - PV Yamiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une virée en ville [PV Yume M. & Yuma A.]
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bound Souls :: La ville :: La ville :: La rue des boutiques-