Bound Souls


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le fou est mort ce soiiiir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Humain Aimant

avatar
I am
Ales E. Soren

Rêves murmurés : 61


MessageSujet: Le fou est mort ce soiiiir   Lun 7 Sep - 23:12


Le fou est mort ce soiiiir!


libre



- Crotte de sèvre à la menthe périmée agrémentée de sa soupe de merde ! Où est ma fichue pièce !

Buh uh uh et oui les petits cocos au poivre doux, mon entrée dans je ne sais quoi commence super bien. Je ne me souviens pas vraiment de grand-chose, je courais gracieusement dans les rues en jouant avec ma pièpièce qui décidait généreusement de mon chemin, puis en entrant dans une ruelle ma jambe droite avait étrangement disparu. Puis d'autre membre se détachaient de mon corps à l'aide d'un monsieur et d'une lame. C'était rigolo, ça ressemblait à un tour de magie ! Mais le monsieur n'avait pas l'air content parce que je ne criais pas. Enfin le monsieur… Je ne sais même plus si c'était un homme ou une femme ou chien ou un monstre ou un Grimlins… Mais c'est quoi un Grimlins ? Enfin peu importe, j'ai l'air d'être en un seul morceau pour le moment ! Enfin, presque. Mais ce qu'il va falloir que l'on m'explique, c'est pourquoi je passe de la ruelle sombre glauque digne d'un film d'horreur mal foutue, à un couloir touuuuuuuuuuuut long et touuuuuuuuuuuuuuuuut blanc ! C'est la mort ? Le couloir légendaire de la vie et de la mort ? Je n'en sais fichtrement rien ! En tout cas y'a que dalle, pas un signe de vie, seulement une belle ligne droite qui mène je ne sais où… C'est après touuuuuute cette pitite riflixion dans mon piti crane queeee j'ai décidé de prendre ma pièce. Pourquoi ? Bah pile j'avance tout droit, face je m'assoie et attend quelqu'un ou quelque chose.

MAIS CETTE FOUTUE PIÈCE A DISPARU ! Comment je vais prendre des décisions moi hein ?! COMMENT ?! EXPLIQUEZ-MOI !!! Euh… Mais je parle à qui là ? Moi un saint d'esprit que je suis à qui je parle ? BON ! Cherchons encore cette précieuse pièce. Retournant toutes les poches jusqu'à me foutre à poil et tout retourner tout dans tous les sens en sortant plein d'insulte de tout genre jusqu'à ce que j'entends ce doux son. Ce délicieux petit gling qui signifie que j'ai enfin trouvé mon diseur de destin. Je l'attrape précipitamment et me rhabille ensuite. J'inspire un grand coup et penche la tête sur le côté.



- Qu’est-ce que je voulais faire déjà ?


Je réfléchis un long moment et me met à sourire.



- Ah mais ouiiiiiiiiiiii !

Je lance alors ma pièce et tombant sur face je commence à marcher droit devant moi en sautillant mains dans les poches souriant jusqu'à ce que petit à petit ce couloir blanc un peu sans fin mène enfin quelque part. Sans trop penser à grand-chose, une fois l'ambiance couloir blanc coupé de mon cerveau je regarde autour de moi et fait une drôle de tête en haussant un sourcil on se croirait tomber dans le futur, genre la fin du monde et que la nature ait repris ses droits. Tournant sur moi-même je me pose mille questions. J'ai voyagé dans le temps ? J' ai atterri dans une autre planète ? Je suis dans une matrice comme dans le film Matrix que je ne connais pas, mais la joueuse si ? Ou alors je suis… Mort ? Ouais non les autres probabilités m'ont l'air bien plus plausible. Moi ? Mort ? ah ah ah ! Oh merde je ne sais plus en fait. Marchant donc sans but je me stoppe net en voyant une flaque d'eau.



- Mh ?


Ce n'était pas la flaque en elle-même qui m'a fait m'arrêter mais ce que le reflet y a fait paraitre. C'est genre comme s'il y avait un gros et putain de beug. Je retourne vers cette flaque et regarde mon reflet pour ensuite hausser les sourcils… Non mais… WHAT ?! C'est quoi cette tronche ? Et… Ces… Traits là que j'ai… Et celle en pleine figure… Complètement perplexe je me regarde par le reflet de l'eau sourcils froncés et comprend rien à ce qui se passe en ce moment même. Restant en pure réflexion sur ma nouvelle apparence physique je lève subitement la tête. Je ne suis plus tout seul….



- C’est qui qui est là ?


Je regarde autour de moi pour apercevoir l'origine de mon expulsion de réflexion intense… Rho lala trop classe cette phrase ! Pourquoi ? Euh… je n'en sais fichtrement rien du tout, je trouvais ça classe sur le coup.
Revenir en haut Aller en bas

Esprit Errant Doux

avatar
I am
Aglaé Griff

Rêves murmurés : 14


MessageSujet: Re: Le fou est mort ce soiiiir   Sam 24 Oct - 15:35

Sentir, ne pas sentir, quelle est la différence après tout ?

C’est vrai, elle avait vécu des années sans même se poser la question, sans penser qu’un jour elle désirerait avoir ses propres sentiments.

Avant elle avait tous ce qu’on pouvait demander : un travail, une famille, des amis, des conseils…

Aujourd’hui, elle n’avait plus rien de tout ça, ni proches, ni connaissances, ni conseils, plus rien…

Juste ses pieds, pour arpenter sans cesse et sans but ce monde qu’elle découvrait en peu plus à chaque seconde. Depuis combien de temps marchait-elle ? Une heure ? Deux ? Le temps passait si vite…

Elle était d’abord arrivée dans une impasse sombre, puis sur une avenue avec un paquet de stands, plus inintéressants les uns que les autres, qui, au fil des pas, s’étaient changés en tas de gravats et autres débris du genre minéral. Le ciel avait viré du bleu pâle au bleu usé, comme un vieux jean humain après 6 ans de bons et loyaux services, et les seules lumières encore perceptibles étaient à présent celles des rares lampadaires que l’on distinguait au loin.

L’air fraichissait en crescendo, comme dirait quelque musicien, et Aglaé ne sentait plus ses doigts à tel point ils étaient froids. Il fallait s’arrêter, trouver un endroit pour dormir, qu’importe le lieu, bientôt, et elle le savait, elle s’effondrerait, épuisée, sur le sol glacial.

Elle cherchait, oh oui elle cherchait sans fin un petit rocher sur lequel poser sa petite afin de dormir, car l’heure n’était plus au petit refuge, sans doute trop loin s’il existait. Enfin, à un stade avancé de la nuit, elle se coucha, seule, dans un petit coin. Elle ne mit pas longtemps à trouver le sommeil, pas plus de… 5 minutes ?

A peine le jour levé, elle s’en alla, après tout, ce caillou n’avait aucune valeur émotionnelle à ses yeux, vu que les émotions figuraient aux abonnés absents chez Aglaé.

Elle marcha, marcha encore… tournait-elle en rond ? Possible… après tout, ce n’était pas grave…

« Crotte de sèvre à la menthe périmée agrémentée de sa soupe de merde ! Où est ma fichue pièce ! »

Un homme, ou une femme vu sa chevelure, non un homme, à l’allure étrange gesticulait dans tous les sens à la recherche de sa pièce.

« Tiens, pensa Aglaé, je ne me rappelle pas avoir déjà vu de tels personnages au XXIème siècle… peut-être est-il plus vieux ? Du XIXème siècle ? »

Elle allait s’éclipsait, laissant là le curieux personnage avec sa pièce, lorsqu’il la remarqua.

« C’est qui qui est là ? »

Il l’avait vue, que pouvait-elle faire ? Partir comme s’il n’avait rien dit ? Répondre ? Oui, après tout pourquoi pas… elle était aussi pour socialiser…

« A vrai dire je ne me rappelle pas si les gens étaient si excentriques et fous au XIXème siècle… lâcha-t-elle, mais peut-être est-ce simplement trop loin ? »


Revenir en haut Aller en bas
 

Le fou est mort ce soiiiir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bound Souls :: Ruines :: Ruines :: la gare abandonnée-