Bound Souls


 
AccueilAccueil  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Strange twist of fate | ft. Kristopher Moreau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Esprit Rebelle

avatar
I am
Rose Elderthorn

Rêves murmurés : 12


MessageSujet: Strange twist of fate | ft. Kristopher Moreau   Dim 11 Oct - 13:25

ft.
Rose
« Strange twist of fate »
• In the land of twilight, under the moon •

Une brume épaisse flottait sur les Ruines, dans la fraîcheur d'une nuit de pleine lune. Façades décrépies, trottoirs débordant d'immondices, odeur âcre de la pauvreté la plus démunie – ce répugnant spectacle n'attirait pas souvent les visiteurs. Mais Rose ne se considérait pas comme un simple visiteur. Elle était, après tout, un esprit fondamentalement néfaste, et ses pas la portaient naturellement vers le pire de ce que l'humanité avait à offrir.
Qu'ils étaient ridicules, avec leurs guerres sans fin. Qu'ils étaient pitoyables, dans leur lutte pour le pouvoir, la vengeance, la force, l'argent. Et, d'un autre côté, s'ils n'existaient pas pour l'invoquer, elle n'aurait plus aucune raison d'exister. Il valait mieux ne pas y penser, n'est-ce pas ?

Dans une robe noir et pourpre qui rehaussait la pâleur de son teint, Rose avançait dans la zone interdite, l'air distrait et perdu dans ses pensées. Parfois, elle enjambait un cadavre ou s'écartait pour éviter une flaque de boue et de sang. Personne ne semblait lui prêter une quelconque attention ; peut-être leur était-elle invisible ? Aucune idée. Quoiqu'il en soit, ils ne l'inquiétaient pas. Si elle avait perdu une grande partie de ses pouvoirs, son corps, lui, savait comment se battre.

Se battre. Une pensée fugace la traversa – elle pouvait encore être utile à quelqu'un… Et elle allait devoir l'être.
Elle avait été liée à un humain – vision fugace d'un visage juvénile et masculin – mais n'était pas spécialement pressée de le retrouver. Encore un pleurnichard, un pleutre, un ego blessé et tremblant ? Où était-elle tombée sur un sadique, ce coup-ci, un sociopathe, un dément ? Qu'importe. Elle le suivrait, le protégerait, passerait son examen et retournerait à la routine tranquille de sa vie habituelle.

Il y a une limite à la violence et la misère qu'un esprit vengeur peut contempler avant de ressentir un certain ennui. Rose étouffa un bâillement derrière un éventail richement décoré devant une scène de règlement de comptes d'une affreuse banalité. Les Ruines n'avaient rien à lui apprendre et si peu à lui offrir. Elle perdait son temps. Autant retourner dans les parties les plus civilisées de la ville et aller boire un verre, quelque part. La chaleur de l'alcool pourrait-elle réchauffer son cœur froid ?

Au moment où l'esprit allait faire demi-tour, un son des plus incongrus parvint à ses oreilles. De la musique. Du piano. Quelqu'un jouait de la musique. Il y avait un piano fonctionnel dans cette partie de la ville et quelqu'un en jouait. Ah ! Voilà qui était intriguant.
Amusée par l'absurde de cette situation, Rose partit en direction du son, calquant ses pas sur la mélodie, comme un prédateur suit l'odeur de sa proie.
Revenir en haut Aller en bas

Nomade Aimant

avatar
I am
Kristopher Moreau

Rêves murmurés : 38
Humeur : Les fruits de mer, c'est le bien... 8D
Age : 19


MessageSujet: Re: Strange twist of fate | ft. Kristopher Moreau   Mer 14 Oct - 4:08

Autour de moi, il n'y avait que des ruines... Des ruines, oui. Cette partie de ce monde n'était que ruine, la ou les hommes se battaient pour survivre... Survivre, oui. Survivre dans ce monde où nous étions venus après notre mort. J'errais dans ces ruines comme une âme perdue ne cherchant qu'une étoile en cette nuit sombre et froide, ou violence et chaos ne faisaient que régner, la haine alimentant encore plus cette... Cette... Ce monde. Cette 'ville', cette ruine... C'était un monde a part entière, selon moi. Tout y était différent. L'air, l'ambiance, tout. C'était comme si c'était la partie 'maléfique' des humains qui vivaient ici... En même temps, beaucoup étaient jaloux des vivants de là où ils venaient, pouvant vivre avec leur famille et tout... Moi aussi, j'étais sans famille, dans ce monde. Je n'avais personne. J'aimerais que ma sœur soit là, simplement ma sœur... Je voudrais la revoir encore une fois. M'excuser de tout ce qui est arrivé. Je voulais être avec elle, en ce moment, pas tout seul. À mon grand malheur... Je souhaitais parfois qu'elle meure pour me rejoindre en ce monde.

J'étais un être humain, que voulez-vous ? Je fais preuve d'égoïsme comme tout le monde en ces mondes. Le monde d’où je venais, la planète Terre, était un endroit froid et dure. On doit payer pour vivre sur notre propre planète, payer pour vivre là ou je vivais dans une cage, dans ma réserve... Enfin, pas une cage littéralement, mais vous me comprenez. On devait tous le payer, le droit de vivre, là d’où je venais, avoir une maison et tout. Je ne voudrais pas qu'elle soit forcée à faire des choses sur Terre... Bon, d'accord, je suis 'mère poule' envers elle, mais j'avais mes raisons.

Un soupir s'échappait de mes lèvres, continuant de marcher dans les ruines de cette ville abandonnée, évitant les autres personnes de diverses apparences et espèces a l'allure louche ou hostile, certains me jetaient des regards que je le leur rendis, une façon de dire de me laisser tranquille sauf s'il veut des dents cassées. La violence, le seul langage qu'il comprenne vraiment aussi. Après un moment, j'arrivais à une sorte de bâtiment, dont l'allure ressemblait a celui d'une école abandonné. Des murs étaient brisés, les portes grandes ouvertes qui pendouillaient misérablement grâce a un ou deux gonds qui les empêchaient de tomber au sol, des graffitis et sortes de dessins décoraient certaines parties des murs de la façade extérieurs. Curieux, j'entrais dans le bâtiment et me mis a errer dans les couloirs de ce bâtiment désolé, comme s'il y avait eu une guerre dans le coin.

Après un moment a errer tel un fantôme, je trouvais enfin une pièce contenante des chaises, principalement, et au fond, un vieux piano couvert de poussière. Toujours aussi curieux, je m'y approchais et m'y assis, regardant les notes et les touches, heureusement encore intact et toujours en état fonctionnel... On dirait que c'était la seule chose a ne pas être brisé dans cette école. Je me rappelais toujours d'une femme et moi, tout seul dans une salle, alors qu'elle m'apprenait sur quelles touches il fallait appuyer pour jouer des mélodies et, voulant passer le temps, je me mis à y jouer.

Cette mélodie était assez mélancolique et triste, voire dépressive à l'entendre, tout dépend de la personne qui m'écoutera en jouant. La seule personne pour qui je jouais vraiment était ma sœur, elle me demandait toujours de rester avec elle à un endroit, après l'école. Tellement de souvenirs confus depuis que je suis arrivé ici... Un soupir s'échappait encore de mes lèvres tandis que je laissais mes doigts faire leur travail, commençant à entendre les gouttes de pluie atterrir sur les fenêtres de la salle, entendant le grondement du tonnerre aussi. Rapidement, mon esprit tomba lentement dans un état dépressif et triste... Je le savais, je m'infligeais cela quelque fois. Parce que j'étais faible et je ne pouvais pas la protéger.

Après un long moment, j'arrêtais enfin de jouer, laissant le silence planer dans la salle, seul le bruit des gouttes de pluie et de tonnerre se faisant entendre... Jusqu’à ce que j'entend un bruit. D'un coup, je promenais mon regard aux alentours, alerte et prêt à me défendre

-Qui va là ? Demandais-je à haute voix, me mettant debout lentement.

                                               


Revenir en haut Aller en bas

Esprit Rebelle

avatar
I am
Rose Elderthorn

Rêves murmurés : 12


MessageSujet: Re: Strange twist of fate | ft. Kristopher Moreau   Jeu 22 Oct - 22:31

ft.
Rose
« Strange twist of fate »
• In the land of twilight, under the moon •

Rose avança prestement, ne prêtant plus aucune attention au désordre qui l'entourait. Elle enjamba des blocs de béton, évita une famille de rats et une attaque au canif sans vraiment s'en rendre compte. La mélodie enchantait son âme – elle était si triste, si désespérée, si humaine et pestiférée. Il fallait vraiment se haïr pour jouer ainsi, avec tant de mélodrame et de mélancolie.

Une grille, un portail, un cour, un bâtiment en ruine. Des couloirs encombrés de débris, des graffiti aux murs, des chaises démembrées, des tables éventrées. Une école ? Ce monde avait-il des écoles ?
Le son se rapprochait et Rose accéléra la cadence. Elle ne voulait pas le rater, que le piano se taise avant qu'elle n'ait pu croiser les mains agiles qui le faisaient chanter.

Ses pieds la portèrent jusqu'à une salle délabrée, et elle se glissa sans bruit par la porte détachée de ses gonds. Oh, c'était lui.
Même de dos, elle le reconnaissait. L'humain qu'elle était censée protéger – au moins avait-il une quelconque âme d'artiste, peut-être même pourrait-il se montrer divertissant… ? Elle n'en savait rien. Elle ne le voyait que de dos, grand corps svelte couronné de noirs cheveux. Il avait l'air jeune. Un gamin. Elle allait être coincée avec un gamin.
Elle aurait dû s'en douter – aucun adulte n'aurait été assez fou pour aller chercher un piano dans un endroit pareil et, surtout, se piquer d'en jouer.  Il fallait la folie des grandeurs, l'extravagance adolescence pour considérer que ce ne puisse qu'être ne serait-ce qu'une bonne idée.

Le silence se fit, le piano s'était tu. C'était le temps de faire sa grande entrée, n'est-ce pas ? Oh, quel dommage qu'elle ne puisse pas lui démontrer l'ensemble de ses pouvoirs – volutes de fumée, odeur de souffre et orgues rugissants ! Elle allait devoir se contenter d'une simple téléportation. Mais l'effet de surprise était garanti, n'est-ce pas ?

Le jeune humain se releva, demandant à voix haute qui était là. Rose apparut juste derrière lui, se penchant à son oreille pour murmurer. « Moi. »

Elle recula d'un pas, se régalant par avance des expressions qui éclaireraient ce visage, cachant le sien derrière son éventail.

« Et ne vous inquiétez pas, car je ne vous veux aucun mal. »
Revenir en haut Aller en bas

Nomade Aimant

avatar
I am
Kristopher Moreau

Rêves murmurés : 38
Humeur : Les fruits de mer, c'est le bien... 8D
Age : 19


MessageSujet: Re: Strange twist of fate | ft. Kristopher Moreau   Dim 1 Nov - 22:49

Mon regard se portait toujours aux alentours de la salle, sur mes gardes. Je me demandais qui était là... Surement des voyous, y en avait plein dans ce coin-ci. Beaucoup venaient dans ce bâtiment abandonné pour des transactions assez douteuses de diverses choses comme de la 'drogue', la drogue la plus populaire étant appelé le Sable Rouge, quelque chose qui peut faire planer n'importe qui en moins de deux et d'une puissance assez forte quand on en prenait. Pas que j'en prenais, mais dans les ruines, on voyait souvent les gens en prendre et en respirer dans les bâtiments abandonnés. Cela les faisait souvent rire et leur faisait vivre des courts moments agréables... Tsk. C'était pathétique de prendre ça, de prendre de la drogue.

C'était un moyen de fuir la réalité, la réalité de ce monde. On était tous la car... On était mort. Et eux, ils ne voulaient pas croire a ça. Personne ne voudrait croire à une pareille vérité. La vie était un mensonge magnifique et, la mort, une horrible vérité que beaucoup voulaient faire taire. La mort est pourtant une partie du cycle de la vie, que tous doivent passer a travers. Bien sûr, nous ne pouvions pas choisir le moment de notre mort et c'était tant mieux comme ça... Malgré que parfois, nous avions des sorts cruels. Le mien était cruel, selon moi. Vivre dans ce monde alors que ma sœur était sur Terre

À ma grande surprise, j'entendis un murmure prés de mon oreille, ce qui me fit paralyser. Qui était-ce ? Était-il armé ? Lentement, je me retournais, mon cache-bouche remontée, bien que ma capuche fût baissée. La personne en question était une femme aux yeux améthyste, des cheveux comme le blé, a l'air long et soyeux et portait une robe. Son visage n'exprimait rien, mais ses yeux, par contre, exprimait une sorte de malice ou une idée sombre en tête. Elle m'assurait pourtant qu'elle ne me voulait rien de mal.

-Ah bon? T'est qui? D’où tu viens? Tu me veux quoi, toi? Lui dis-je d'une voix froide et sec.


Revenir en haut Aller en bas


I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Strange twist of fate | ft. Kristopher Moreau   

Revenir en haut Aller en bas
 

Strange twist of fate | ft. Kristopher Moreau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Twist of Fate [Compte PNJ] - Présentation, explications
» ◈ twist of fate
» Lieutenant Page vs Twist of Fate Adverse.
» TWIST ♥
» A twist of fate [FLASHBACK] - Klaus, Elijah & Hayley

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bound Souls :: Ruines :: Ruines :: La zone interdite-